Now is Good
Un café écologique au Costa Rica
BLOG FR

Corazón, un café écologique qui a du coeur

Si vous êtes amateurs de café et que comme moi vous vous désespérez de trouver un café savoureux dont la production a un impact minime sur la planète, vous allez adorer le café « bio » de Corazón. Un café 100% écologique made in Costa Rica, éthique, durable, propre et savoureux. Mais si, c’est possible !

Pas de label mais café bio à 100%

En mars dernier, mon chemin a croisé la route de Jon Ehtessabian, américain de souche mais costaricain d’adoption, avocat de métier dans le droit de l’environnement (pour Surfrider Foundation entre autre). Lors de notre échange, j’ai été ravie (et soulagée) de découvrir qu’il existe aujourd’hui des solutions durables, propres et économiquement viables dans la production de café. Il faut simplement savoir où chercher.

Jon est à l’origine de la création de Corazón, marque de café et mouvement écologique. Corazón s’implique dans la préservation de l’environnement de nombreuses façons notamment grâce à l’appui de SurfRider Fondation à San Diego.

Corazon marque de café écologique de Surfrider FoundationL’association souhaitait développer une marque de café bio 100%  ecofriendly pour continuer d’œuvrer dans leurs projets de sensibilisation à la pollution des océans. En créant leur propre marque de café bio, ils élargissent ainsi leur champ de sensibilisation à la santé des océans, à travers le monde en touchant tous les amoureux du café.

Seul contre tous, Corazón

Plantation café écologique vallée de Tarrazu
Les plantations écologiques de Corazon

Henry Guitierrez, c’est un peu à lui tout seul, l’image du petit village gaulois d’Astérix et Obélix qui résiste encore et toujours à l’envahisseur industriel. Cet envahisseur nord-américain ou européen qui veut produire du café en masse sans se soucier de la destruction des sols qu’il exploite, pourvu que pleuvent des billets verts pour faire pousser des plantations malades.

C’est lors de ces tournées à travers le pays, en quête d’un producteur de café 100% durable et ecofriendly, que Jon trouva le grain de café rare avec les plantations d’Henry. Fier et heureux propriétaire depuis plusieurs générations de ses terres costaricaines vierges de tous pesticides et autres OGM, la famille Guitierrez produit son café depuis plusieurs générations en laissant faire la nature. Par respect pour Mère Nature et les générations futures.

Qui a besoin d’un label bio quand les méthodes parlent d’elles-mêmes ?

methodes de production écologique du café au Costa Rica avec Corazon

  • Les plantations sont naturellement ombragées par des arbres fruitiers et des fleurs endémiques.
  • Le sol est nourri par l’engrais naturel produits par les fruits, les graines et le bois en décomposition au sol, ce qui donne au café des arômes toujours légèrement nuancés mais extrêmement savoureux.
  • Si un champignon ou un insecte s’attaque aux plantations, ils utilisent le carbone naturel des cendres des feux sous terrains qui brûlent naturellement sur leur terre pour s’en débarrasser.
  • Tout le processus de production de café se fait grâce ç un système de gestion de l’eau qui ne permet pas de pertes.
  • Les grains de café sont séchés au soleil et tournés à la main un par un après la récolte.

Pour en savoir plus sur leurs méthodes de production, rendez-vous sur leur site.

 

Le côté de la vallée où Corazón fait pousser son café est florissant, luxuriant de vie et refuge d’une grande partie de la biodiversité Costaricaine. Un contraste saisissant avec le reste de la vallée dont les terres ont souvent été fortement malmenées, notamment pour faire pousser du Starbucks en quantité (chut chut ! Pas de marque !)

La production de café, un cauchemar pour la planète

Toute production agricole intensive est par voie de conséquence nuisible au bon développement de la planète. Mais de là à être nocive pour l’environnement, c’est un peu exagéré, non ? Eh bien non ! Imaginez un peu !
Selon une étude de 2014, la production de café est pire que jamais pour l’environnement car responsable d’une grande partie de la pollution des rivières et des océans.

Plantations de café intensives au Costa Rica
Plantations de café intensives

Pour assurer un taux de production croissant et répondre à la demande du consommateur, nombreux pesticides et agents OGM servent à la « floraison » de masse des plantations de café. Ces plantations de café massives dénaturent l’environnement dans lequel elles s’inscrivent. Le sol est asphyxié. Les nappes phréatiques asséchées. La biodiversité désertée.

Les grains de café au Costa Rica

Le café est une plante qui pousse naturellement dans les canopées de forêts denses et riches en biodiversité. Aujourd’hui pour satisfaire les « caféophiles » du monde entier (qui en veulent toujours plus plus plus) on déforeste, on ratiboise, on pille et on replante au soleil. Le tout, arrosé d’un peu de pesticides pour faire plus joli.

Le Costa Rica est la « terre de café » par excellence de l’Amérique Centrale. Les plantations s’y comptent par centaine, essentiellement dans la vallée de Tarrazu, la plus réputée du pays. Sauf que voilà ! Vous apprendrez que bonne réputation ne veut pas dire pour autant propre et ecofriendly. Même avec un tampon écocertifié « café bio » qui soutiendrait le contraire.

Petit mais costaud

Le secret d’une agriculture propre serait-il de rester petit ?

En 2017, les plantations de café d’Henry produisaient près de 9 tonnes de café par an. D’ici les 4 prochaines années, l’espoir est de faire doubler ce chiffre. Notamment, grâce à la plantation supplémentaire de plans de café, toujours dans le respect de la terre. Henry, Jon et Surfrider Foundation comptent ainsi développer la sensibilisation aux bonnes méthodes de production  du vrai café bio, auprès des producteurs locaux.

Un tel exemple de réussite est vecteur d’inspiration pour d’autres fermes agricoles. Le but est de prouver qu’un  tel système de production peut être tout aussi rentable qu’un système industriel. Ainsi, ils motivent progressivement d’autres fermes à rejoindre le mouvement du café 100% respectueux de l’environnement et du vrai “café bio”.

L’œil de Julie…

Dans l'oeil de Julie Now is Good

On n’a pas toujours conscience de l’enjeu environnemental qui se joue derrière chaque tasse de café. La pollution des cours d’eau, l’appauvrissement des sols, la perte de la biodiversité, tout ça pour une tasse de café. C’est cher payé !
Choisir de consommer les produits qu’on aime, c’est faire le choix des petits producteurs locaux respectueux de l’environnement. Faire preuve d’une vraie conscience écologique dans le choix de notre consommation, c’est développer une sensibilité environnementaliste. C’est aimer la Terre.

Et maintenant, on fait comment ?
Je ne vais pas vous laisser comme ça, le bec dans le café !
Dans un prochain article, je vous présenterai quelques conseil pour consommer plus durablement des produits qui représentent un challenge écologique.

4 Comments

Laissez moi un petit commentaire

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d bloggers like this: